Pourquoi et comment primer une mèche de bougie.

Une mèche de bougie est un ensemble de fils de coton tressés. Mais aussi serrée qu’elle soit, de l’air sera toujours emprisonné dans cette mèche.
C’est la paraffine gazéifiée qui entretient la flamme et non pas la mèche. Or, la première fois qu’une bougie est allumée, il faut un petit moment pour que la flamme arrive au niveau de la paraffine et encore un moment supplémentaire pour qu’elle commence à faire fondre puis à gazéifier assez de cette paraffine pour s’en alimenter.
Ces deux moments mis ensemble peuvent être relativement longs. Ajoutez à cela qu’une mèche est généralement traitée (mordantée) afin de ralentir sa combustion et vous comprendrez qu’entre l’instant ou vous enflammez la mèche et celui où assez de paraffine est vaporisée pour alimenter la flamme, cette flamme a toutes les chances de s’éteindre.

Donc il est quasiment obligatoire de primer la mèche.

Comment de manière très simple.

Pour éviter cela, une opération simple est nécessaire: avant de l’installer dans le moule, faites tremper la mèche pendant deux minutes dans la paraffine liquide.
En d’autres mots, jetez-la au fond de la casserole 🙂
Vous remarquerez qu’après quelques secondes de trempette, une grande quantité de minuscules bulles d’air s’échappent de la mèche pour rejoindre la surface. Et c’est justement le but recherché: que l’air contenu dans les fibres de la mèche soit remplacé par de la paraffine.
De cette façon, même avant d’arriver véritablement à la surface de la bougie et d’en vaporiser la paraffine, la flamme trouvera assez de « carburant » à l’intérieur même de la mèche pour s’alimenter et ne risquera donc pas de s’éteindre.
Après deux minutes, sortez la mèche de la casserole, par exemple à l’aide d’une vieille fourchette ou d’un bâton à brochettes, laissez-la égoutter un instant au-dessus du récipient puis prenez-la par les deux bouts et tirez pour bien la tendre. Posez-la ensuite sur du papier sulfurisé et laissez-lui le temps de refroidir. L’erreur à ne pas faire est de laisser une mèche fraîchement primée refroidir si elle n’a pas été étendue: bonne chance pour la redresser une fois refroidie!

Primer vos mèches possède un autre avantage: à présent qu’elles sont repues de paraffine et vu que la paraffine se solidifie en refroidissant, vos mèches seront aussi beaucoup plus raides et donc bien plus faciles à insérer dans le moule (principe du fil à coudre que l’on humecte pour le passer plus facilement dans le chas de l’aiguille) et à y tenir droit.

J’espère que cette méthode vous permettra de fabriquer de belles bougies.

Source : http://www.bougies.info/cm_article.asp?ID=WICK0008

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s