Flambeau olympique Londres 2012 et les autres

Kazei a le plaisir de vous présenter un prototype du  flambeau olympique 2012, crée par  BarberOsgerby.

Fabriqué à partir d’un alliage d’aluminium dorée, la torche triangulaire sera perforée de 8000 trous circulaires représentant les 8000 porteurs de torches qui se relaieront la flamme olympique et qui laisse entrevoir le système de brûleur à l’intérieur. Il sera composé d’une peau intérieure et extérieure, rejoints par deux éléments à chaque extrémité. Londres 2012 offre au premier regard de la flamme olympique de conception. 

J’ai choisi quelques flambeaux utilisés pour des jeux olympiques, ces dernière années.

Vancouver 2010.

Concepteur/fabricant : Bombardier/COVAN.

Hauteur : 37,125 pouces / 94,5 centimètresPoids : 2,8 livres / 1,6 kilogrammes

Matières utilisées : Acier inoxydable, aluminium et mélange à mouler en feuille

Temps de combustion : Au moins de 12 à 15 minutes

Carburant utilisé : Mélange de propane, isobutane et hydrocarbures

Flambeau olympiquePekin 2008
Pour mémoire la torche se nomme Le « nuage de bon augure » et qui a été choisie pour célébrer les 5 000 ans d’histoire de la civilisation chinoise. L’objet allie art chinois et design contemporain.

De forme incurvée, l’objet mesure fait 72 cm de hauteur pour un poids de 985g
Le matériau utilisé est l’aluminium anodisé incrusté de gravures rouge du plus bel effet

Enfin il faut savoir que la flamme brûle environ 15 minutes (combustion propane conformément aux exigences environnementales); résiste à des vents d’une vitesse de 65 km/h et à des précipitations de 50 mm/h et est reconnaissable et photographiable en plein soleil! Elle est evidement recyclable.

 J’en profite pour faire un peu d’histoire sur cette pratique. (La flamme des Jeux olympique)
La flamme olympique a brûlé pour la première fois lors des Jeux olympiques d’été de 1928, à Amsterdam. Il n’y avait pas encore de relais pour porter la torche.

Sur une idée de Carl Diem, retenue par Joseph Goebbels, le premier relais avec la torche a eu lieu lors des Jeux olympiques d’été de 1936 à Berlin. Ce fait historique entraîne occasionnellement des controverses sur le bien fondé de cette pratique, car elle fut décidée à l’origine pour participer à la glorification du Troisième Reich[1]. Depuis, le relais et l’allumage de la flamme ont eu lieu à chaque Jeux olympiques d’été.

Le long passage de la flamme olympique est parfois l’occasion de manifestations politiques ou sociales dirigées contre le pays organisateur. Ainsi, lepassage de la flamme à Istanbul, Londres, Paris, San Francisco… en 2008 fut le prétexte de manifestations pour les droits de l’homme concernant la controverse tibétaine.

La flamme des Jeux olympiques d’hiver a été allumée pour la première fois pour les Jeux olympiques d’hiver de 1952. À cette occasion, la flamme a été allumée dans la maison de Sondre Norheim, pionnier norvégien des sports d’hiver.

Ainsi, depuis 1952, tous les 4 ans, puis tous les 2 ans, la flamme est allumée à Olympie grâce à l’énergie solaire puis transportée de ville en ville jusqu’à la cérémonie d’ouverture.

Voila un récapitulatif de quelques flambeaux qui ont fait la fierté des pays organisateurs de l’époque…

Les trois valeurs olympiques de respect, d’excellence et d’amitié;
Les trois mots qui font de la devise olympique – vite, plus haut, plus fort.

A suivre !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s