Idées de packaging originaux

Emballer un produit n’est pas toujours aisé, pour différentes raisons : formes complexes, dimensions ou autres. L’emballage doit être pratique d’utilisation et agréable à regarder. Découvrez 31 modèles qui méritent d’être connus :

Un couvercle café ingénieux pour tasse qui peut également détenir crème et le sucre .

A genius coffee lid cup that can also hold creamers and sugar.

Designe Joshua Harris

L’emballage de protection pour œufs

Designe monstop

Boîtes de jus qui s’emboîtent

Adorable juice boxes that fit together.

Un sac d’inspiration « remise en forme »

A fitness-inspired shopping bag.

TWBA/Istanbul

Le concept de boîte à pizza qui va changer votre façon de manger une pizza toujours.

The pizza box concept that will change how you eat pizza forever. (If only they'd mass-market this concept.)

Une boîte de pâtisserie avec support de café intégré.

A pastry box with built-in coffee holder.

Designe Eva Bakacs.

Une  » boîte à chaussures  » apte pour Nike Airs
An apt "shoebox" for Nike Airs.
Scholz and Friends

Emballage pour pinceaux
A paintbeard.
Simon Laliberté

Beurre avec spatule intégré au couvercle

Butter with a built-in spreader as the lid.

Designe Yeongkeun

Le distributeur de papier parfait pendant l’hiver

The perfect tissue dispenser during the winter.

Un tube de dentifrice , dont l’extrémiter se déchire

A toothpaste tube you can tear open at the other end when trying to get the last bit out.

Designe Guo Lili

Emballage approprié pour une marque de spaghettis

Fitting packaging for a spaghetti brand called NYC.

Designe Alex Creamer

Emballage compartimenté pour fast-food qui réduirait les déchets

Project : Ian Gilley

Emballage pour parapluie originale

Behold: the Vegetebrella.

Un emballage pour pop-corne au micro-ondes façon origami qui se déplie en un bol.

An origami microwave popcorn design that folds out into a bowl.

Certains de ces emballages sont encore au stade de concept.

A vous de juger !

kazei

Comment aménager son commerce pour augmenter son chiffre d’affaire?

Il n’y a pas de recette miracle pour faire de son commerce, un lieu attractif, aspirateur à clients. Quelques points sont toutefois, évident, pour faire de ce lieu, un endroit unique, la place « to be » pour y faire ses achats. Un bon éclairage, une vitrine agréable, du mobiliers fonctionnels, des couleurs bien choisis,  sont autant d’éléments qui entrent en jeu. Veille concurrentielle et astuces ne sont pas à négligés.

esprit-la-defense-1

LE MERCHANDISING : L’ART D’AMÉNAGER UNE BOUTIQUE

Définition du marketing : Techniques de présentation des produits et d’aménagement du point de vente destinées à maximiser les achats. Source e-marketing.fr

Une erreur commise régulièrement, est de ne pas tenir compte de l’agencement de la boutique, pour faire une vitrine et sa boutique.  L’objectif, est que la l’activité soit comprise, dès le 1er coup d’œil. il s’agit d’identifier clairement, quelles sont les gammes de produits que le client pourra y trouver, et ceux depuis l’extérieur. Mieux, il faut savoir anticiper le parcours du client de la vitrine jusqu’au fond de la boutique !

Le travail en amont consistera aussi à repérer les zones de passages (zones chaudes) et les zones moins fréquentées (zones froides). Cette analyse de la circulation peut permettre de valoriser des parties de la boutique qui en ont le plus besoin, par  une mise en scène par la couleur, la lumière, des éléments décoratifs… ou dans la vitrine.

La vitrine :

C’est l’élément premier que découvre, le badaud. C’est donc ce qu’il faut mettre en valeur, en premier et ne pas négliger de la faire. Souvent, le premier réflexe, est d’entasser le plus d’article possible dans la vitrine. C’est à éviter, pour ne pas saturer d’information le chaland. Trouver le juste milieu ; l’objectif est d’offrir de manière scénarisée, un visuel attrayant. Généralement, ce sont les plus belles pièces qui auront pour fonction d’attirer l’œil du visiteur.

Voici quelques conseils pour aménager de manière ingénieuse une vitrine :

  • Une vitrine doit bouger, changer au minimum une fois par mois : jouez sur l’exceptionnel, le saisonnier, les événements de votre ville ou de votre rue
  • Osez le décalage, soyez créatifs, créez un univers en incorporant des éléments autres que vos produits (mise en scène avec des décorations)
  • Votre vitrine doit attirer le plus de monde possible, donc  prenez du temps et  regardez-la à 50 cm, 1 m, à 5m, du trottoir d’en face ! Vérifiez qu’elle soit attractive et explicite d’un bout à l’autre.
  • Votre vitrine doit donner envie d’entrer, elle suggère comme un échantillon …ne dites pas tout et ne chargez pas trop l’exposition.
  • En fonction de la taille des produits, on ne traite pas la vitrine de la même manière. Il y a des règles à connaître et des expériences à faire en jouant sur les volumes, la lumière, les couleurs, le recul disponible.

Eviter de mettre en vitrine un produit pour lequel il  n’ y a pas de stock. Et renouveler régulièrement la  vitrine, pour éviter que le chaland ne se lasse.

L’agencement de l’espace intérieur

Quelque soit la superficie du commerce concerné, les points suivants ont leur importances :

Choisir des mobiliers qui ne soient pas encombrants et permettent aux clients de déambuler, de manière fluide. Les meubles sont-ils à la portée des clients ? Les femmes étant souvent plus petites que les hommes, on peut très bien imaginer que les articles dans les magasins de sport, par exemple,  soient mis plus en hauteur que dans les magasins de lingerie, typiquement.7d991ece21e_maje

Un meuble se doit souvent d’être en bois quand il s’agit de vendre des articles d’une certaine qualité, c’est le cas pour les spiritueux, les articles de déco, contrairement à d’autres produits. Demandez vous si la hauteur des étagères est suffisante pour mettre en avant vos produits ? Les prix sont-il suffisamment mis en avant ? Les meubles sur lesquels reposent vos produits, sont-ils suffisamment robustes / en état et sans coups ?

Penser l’espaces : Délimiter les catégories de produits

Travaillez l’espace par thème, en délimitant des catégories de produits. En utilisant, des meubles et des consoles par exemple, pour ne pas cloisonné l’espace. (surtout s’il s’agit de petite ou moyenne superficie).Eclairage et signalétiques, sont un moyen efficace de baliser la parcours du client. Normalement, celui-ci doit naturellement effectuer une boucle qui fait le tour du magasin, avant de terminer en caisse.

Voici l’avis d’un professionnel : « l’implantation de l’espace de vente doit être votre préoccupation dès la commande de vos produits : comment allez vous les mettre en avant, quel espace/volume allez-vous leur consacrer ? A l’inverse, vous avez parfois des produits en stock et pourriez faciliter leur écoulement en réétudiant leur exposition ».

 Couleur et choix de décoration d’un espace commercial

Parmi les facteurs qui influencent l’achat d’un clients les signes visuels jouent un rôle dominant. Mais l’élément le plus puissant et le plus persuasif est la couleur.

Rouge framboise ou vert pistache, la couleur a le don d’attirer l’œil du consommateur.

Oser repeindre ses murs de couleurs vives, c’est aussi donner une image plus jeune, plus dynamique… Et à condition de bien s’y prendre, de mettre les produits en valeur.

Pour réussir à coup sûr le lifting de votre boutique, voici quelques conseils de pros.

Deux couleurs ça va, trois, bonjour les dégâts

« Au-delà de deux couleurs, il y a trop d’informations à gérer pour le regard, l’attention du client sera perturbée, explique Céline Joseph, architecte d’intérieur auprès du cabinet Desperrier, à Cercié (Rhône).

Pour éviter de le perdre, mieux vaut se limiter à deux couleurs complémentaires (jaune et violet, rouge et vert, bleu et orange), utilisées de manière inégale, pour que l’une domine l’autre. Par contre, chaque couleur peut être déclinée avec plus ou moins d’intensité. »

Evitez le « total look »

IMG_4326« Couvrir un espace de la même couleur du sol au plafond revient à le transformer en boîte, déclare Luc Lagier, gérant de Studio Déco, à Annecy. Pour éviter cela, on utilise la peinture par touches, pour moduler les volumes et attirer l’attention sur les produits. »

Quoi qu’il en soit, choisissez des couleurs qui vous plaisent, pour créer une ambiance dans laquelle vous êtes à l’aise.

Aménagement d’une boutique en moins d’une semaine

 

Pour compléter vos informations :